• home-slide1
  • home-slide2
  • home-slide3

La pratique du Yoga concerne une qualité d’être

Elle permet d’apaiser l’agitation intérieure et la dispersion des sens qui caractérisent notre époque, par une centration sur
ses propres sensations corporelles et sur sa respiration.

Comme une méditation en mouvement, il s’agit de développer une attention vigilante à notre souffle en suivant son rythme
et en l’accompagnant par des étirements et des mouvements simples.

« Etre avec son souffle, c’est être avec soi-même, c’est avoir accès à son espace intérieur ».

On entre progressivement dans la posture de yoga, sans effort volontaire.


birmanie2

« Le mot Yoga vient de la racine sanskrite Yuj qui signifie lier, unir, atteler sous le joug, ou diriger et concentrer son attention, ou encore utiliser et mettre en pratique ».

Ainsi, le Yoga désigne d’une part le but recherché : un état d’unité dans lequel le corps, le mental et les émotions se trouvent dans un équilibre stable et harmonieux.

Et d’autre part, le mot Yoga représente aussi les moyens et techniques à mettre en pratique pour atteindre cet état d’intégration de la personnalité.

Il existe plusieurs formes de Yoga dans la tradition indienne, différentes voies selon la personnalité du pratiquant. Mais en réalité, il s’agit d’un tout indissociable et la finalité du Yoga reste la même.

« …Il n’y a pas de distinction à faire entre un yoga et un autre ;
ils ont tous la même source et le même but » - B.K.S. Iyengar

Dans le cadre de l’association CYSO, l’enseignante qui anime les cours de Yoga a suivi labirmanie3 formation de l’École Française de Yoga Midi-Pyrénées (affiliée à la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga) crée par Françoise Mazet en 2004.

L’enseignement reçu au sein de l’école est dans la tradition de la lignée de Madras et de la transmission de Gérard Blitz.

Gérard Blitz a été un élève direct de Krishnamacharya (1888-1989) qui fut un des plus grands maîtres contemporains de yoga en Inde, héritier d’une prestigieuse lignée remontant au 12ème siècle.

« Krishnamacharya, qui pratiquait lui-même un yoga très exigeant physiquement, a incité Desikachar (son fils) et Gérard Blitz à proposer en occident un yoga plus progressif et plus adapté aux corps et au mode de vie des Occidentaux ».

C’est dans cette lignée que nous nous inscrivons, et c’est la pratique du Yoga dans l’esprit de la transmission de Gérard Blitz que nous avons le grand privilège et la joie de transmettre à notre tour.